Les CDC contribuent aux actions pour mettre fin aux épidémies d’Ébola en république démocratique du Congo et en république de Guinée

CDC, les Centres de contrôle et de prévention des maladies des États-Unis
Le 26 mars 2021
Communiqué de presse

Les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) des États-Unis sont engagés à mettre fin aux épidémies d’Ébola signalées en février 2021 en république démocratique du Congo (RDC) et en république de Guinée (Guinée).

Les CDC travaillent en étroite collaboration avec les ministères de la Santé et des partenaires internationaux et locaux en RDC, en Guinée et dans les pays limitrophes pour répondre à ces flambées.

Ce mois-ci, les CDC ont alloué 20 millions de dollars issus du fonds de réserve pour la réponse rapide aux maladies infectieuses pour les activités de préparation et de réponse dans les pays touchés par la maladie à virus Ébola et les pays frontaliers, afin d’assurer la poursuite de ces efforts.

« Un seul cas d’Ébola est un cas de trop », a déclaré Joel Montgomery, PhD, CAPT USPHS, directeur chargé de la riposte à Ébola des CDC. « Ces fonds permettent aux CDC et à leurs partenaires de mettre rapidement en place des programmes et des activités de riposte, de préparation et post-épidémie, d’en apprendre davantage sur le virus et de protéger la santé du peuple américain et des peuples du monde entier.»

Les CDC ont déployé des experts scientifiques et techniques en RDC, en Guinée, en Sierra Leone et au Libéria pour intervenir aux côtés du personnel des bureaux nationaux des CDC. Les équipes des CDC fournissent une assistance sur le terrain et / ou technique en ce qui concerne tous les aspects de la  riposte, notamment l’épidémiologie et la surveillance, les activités de  laboratoire, la prévention et le contrôle des infections, la gestion des cas, la santé aux frontières, la communication des risques et l’engagement communautaire, les vaccins et les programmes destinés aux survivants. Dans les pays limitrophes des zones touchées, les CDC s’emploient également à renforcer la capacité de réponse rapide. Ce travail prend appui sur les capacités que les CDC ont contribué à établir lors des précédentes épidémies d’Ébola dans ces pays.

Les CDC soutiennent également financièrement les membres de l’équipe chargée de l’étude des maladies de l’AFENET  qui travaillent dans la zone d’épidémie en RDC, et disposent également de personnel dans la ville de Goma.

Les CDC continueront de travailler avec la communauté mondiale de la santé pour mettre fin à ces flambées et renforcer la capacité des pays à détecter les futurs cas d’Ébola et à y répondre rapidement.

    

# # #