Des centres de prise en charge de la fistule obstétricale mis en place par l’USAID

Kadiatou Diallo s’est remise des complications liées à un accouchement et elle a pu revivre en communauté grâce aux soins reçu au centre de prise en charge de la fistule obstétricale mis en place à Kissidougou par le projet HSD financé par l’USAID.

Des centres de prise en charge de la fistule obstétricale mis en place par l’USAID aident les patientes à se remettre des complications liées à l’accouchement et à réintégrer leur communauté.

Pour illustration, l’histoire de Kadiatou Diallo : En 2018, Kadiatou Diallo a souffert et a été isolée pendant sept longs mois à cause de la fistule obstétricale qu’elle a développée pendant l’accouchement, après un travail très difficile. Elle fut admise à l’Hôpital préfectoral de Kissidougou où elle a subi une intervention chirurgicale réparatrice au Centre de réparation des fistules obstétricales. Kadiatou est guérie à présent et elle est reconnaissante des soins qu’elle a reçus à l’hôpital.

Ce centre a été installé par le projet Haute Qualité des services de Santé pour le Développement (HSD) financé par l’USAID. Dans le cadre de ce projet, sept centres de traitement et de réintégration de la fistule obstétricale ont été mis en place à travers la Guinée, où plus de 500 femmes ont déjà été traitées. Le projet a également réhabilité 37 établissements de santé et a installé ou réparé 14 incinérateurs dans des établissements de santé à travers le pays.