Rapport 2020 sur les pratiques des droits humains

Le mercredi 31 mars 2021, l’édition 2020 des rapports nationaux sur les pratiques en matière de droits de l’homme a été publiée par le Bureau de la démocratie, des droits de l’homme et du travail du Département d’État américain. Le rapport est disponible à l’adresse https://www.state.gov/reports/2020-country-reports-on-human-rights-practices/.

Depuis des décennies, le Département d’État travaille avec des pays du monde entier pour renforcer le respect des droits de l’homme dans le monde. Cet engagement reflète les valeurs américaines fondamentales et les normes internationalement reconnues en matière de droits de l’homme applicables à tous les pays. Ces valeurs et ces normes sont inscrites dans la Déclaration universelle des droits de l’homme et le Pacte international relatif aux droits civils et politiques, documents dont la Guinée et les États-Unis sont signataires.

Les sociétés qui respectent et défendent les droits de l’homme et les libertés fondamentales, les institutions démocratiques et l’État de droit sont plus stables et plus sûres. La promotion et la protection des droits de l’homme dans le pays et à l’étranger est une priorité qui sert nos intérêts nationaux de stabilité et de démocratie. Les États-Unis ne prétendent pas avoir toutes les réponses ; nous reconnaissons que nous avons également du travail à faire et la volonté de le faire. Nous sommes attachés aux objectifs de nos principes fondateurs et à la création d’une société plus équitable et plus juste, et nous pensons que le débat sur la meilleure façon d’atteindre ces objectifs nous renforce. Nous accueillons favorablement les conversations honnêtes avec les gouvernements et le public du monde entier sur ces questions aux États-Unis et dans d’autres pays.

À propos des rapports nationaux sur les pratiques en matière de droits de l’homme

Le secrétaire d’État est tenu par la loi de soumettre au Congrès américain un rapport annuel sur « la situation des droits de l’homme internationalement reconnus » dans tous les pays membres des Nations Unies. Ce rapport annuel, appelé Rapports par pays sur les pratiques en matière de droits de l’homme mais plus communément connu sous le nom de Rapport sur les droits de l’homme (HRR), fournit des informations qui sont utilisées par le Congrès, le pouvoir exécutif et les tribunaux pour élaborer des politiques et/ou prendre des décisions ; il est donc essentiel de disposer d’informations précises sur la situation des droits de l’homme. Le HRR alimente également le travail, dans le pays et à l’étranger, de la société civile, des défenseurs des droits de l’homme, des législateurs, des universitaires, des juges de l’immigration et des responsables de l’asile, des institutions multilatérales et d’autres gouvernements.

Les rapports par pays sont préparés par les missions diplomatiques américaines à travers le monde, qui collectent, analysent et synthétisent les informations provenant de diverses sources, notamment des agences gouvernementales, des organisations non gouvernementales et des médias. Les rapports ne tentent pas de cataloguer tous les incidents liés aux droits de l’homme, et ne constituent pas un effort du gouvernement américain pour juger les autres. Ils sont plutôt de nature factuelle et se concentrent sur une période d’un an, mais ils peuvent inclure des cas illustratifs des années précédentes.

L’histoire des États-Unis et les événements récents reflètent la mission constante de notre nation pour améliorer notre démocratie. Notre politique étrangère n’est pas différente. Nous nous sommes engagés à promouvoir les droits de l’homme et les libertés fondamentales que nous partageons tous en tant qu’êtres humains.